Intervention de « Colosse aux Pieds d’Argile »

Nuestro proyecto artístico financiado por Erasmus +  consiste en un trabajo de escritura sobre temas actuales, entre ellos figura el acoso.

Aprovechamos de esta oportunidad para solicitar la asociación « Colosse aux pieds d’argile » . Fabien Lefèvre intervino delante de más de 200 alumnos del Instituto Benjamin Franklin para sensibilizarles contra el acoso y luchar contra las violencias sexuales.

Estas intervenciones fueron muy apreciadas e impactantes para muchas personas. Nos pareció necesario  abrir las puertas del instituto a esta asociación  para ayudar a las víctimas, crear diálogo y evocar este tema sensible pero desafortunadamente, muy presente, en nuestra sociedad,

http://www.colosseauxpiedsdargile.org

Os dejamos descubrir diferentes testimonios de participantes.

20191219_102226

 

Catherine NICOLLE (Infirmière)

« Sous  l’impulsion de Mme Abguillerm et grâce au financement d’Erasmus +, l’association Colosse aux pieds d’argile est intervenue au lycée, dans le cade de ses missions de sensibilisation et de prévention des violences sexuelles et du harcèlement.

Durant ces deux jours, Fabien Lefèvre (chargé du développement territorial centre val de Loire) est intervenu auprès de 220 élèves.

Son intervention est instructive, percutante sans être choquante.

Les mots et les choses sont exprimés de manière progressive, sans tabou, afin que chacun se sente concerné et jamais agressé.

Peu à peu, les élèves se sentent à l’aise et en confiance et certains osent dire devant le groupe qu’ils ont souffert après avoir subi moqueries et harcèlement.

D’autres assument et racontent avoir eu des comportements inadaptés et blessants.

Personne ne juge et certains ont même présenté des excuses car ils ne s’imaginaient pas combien c’était douloureux à vivre pour les victimes de leurs moqueries.

Au fur et à mesure de l’intervention, Fabien évoque le harcèlement, le bizutage et les agressions sexuelles.

Certains visages deviennent graves à l’annonce des chiffres :

  • 20% de la population aurait subi quelque chose
  • 165 000 enfants victimes de violences sexuelles en France chaque année
  • 750 000 prédateurs sexuels connectés dans le monde
  • 4 millions de sites pédopornographiques

Après 1h30 d’intervention, Fabien propose de recevoir  ceux qui le souhaitent, de manière individuelle (en ma présence). Après les 6 interventions ,des élèves ont souhaité rester et confier des secrets plus ou moins lourds à porter.

Bilan :

  • 3 signalements au procureur de la république et CRIP (éventuellement un 4eme fait par Fabien qui a reçu des confidences en mon absence) pour des faits relevant de la qualification de viol
  • Et 7 témoignages de situations douloureuses pouvant être assimilées à des moqueries ou du harcèlement ancien et récent et pour lesquels il est indispensable de revoir les élèves afin de leur apporter de l’aide et de gérer les situations qui ont lieu au lycée.
  • 1 situation  d’agression sexuelle ou viol pour laquelle il y a déjà une plainte et une instruction judiciaire en cours.

Le bilan est très lourd et sans cette intervention des Colosses aux pieds d’argile, les jeunes auraient probablement  mis beaucoup de temps à oser parler. »

 

20191219_102513


Voici le bilan des T03 qui ont assisté à l’intervention avec Claire Blangonet (Professeur de SES) 

« Un moment fort où l’intervenant a utilisé des mots qui nous ont parlé, sans tabous. Il est jeune ce qui a facilité les échanges. Nous avons vraiment compris les différences de vocabulaire entre agression, viol, attouchement. C’était très intéressant.

Nous garderons ce moment d’échange dans notre tête et serons plus attentifs aux paroles des autres. C’est dommage qu’il n’y ait pas plus d’interventions de ce type et surtout au collège.
Merci!
Les T03. »

IMG-20191221-WA0001


Vincent Nicolle (Professeur de mathématiques) 

« L’intervention permet de comprendre ce que sont les pédocriminels à travers l’expérience de Sébastien BOUEILH (fondateur de l’association).

L’animateur met des mots sur les actes, qualifie les termes de harcèlement, d’agressions, de viol ; met en évidence les dangers d’Internet et les précautions de rigueur à prendre.

Peu à peu les élèves confient leurs expériences, la parole se libère.

Malheureusement on constate que les agressions ne sont pas réservées « aux autres » et que parmi nos élèves se cachent des victimes. Certains prennent conscience aussi du harcèlement, et ont le courage d’avouer avoir été agresseur.

Cette formation est fondamentale si l’on veut faire bouger les choses que les mentalités évoluent et que la peur change de camps. »


IMG-20191221-WA0003

Les élèves de S10 accompagnés par leur professeur Peggy Geland (Professeur de SVT)

– » J’ai trouvé touchant le moment où des élèves ont avoué avoir été harceleurs ou harcelés, et pour quelles raisons »
– « L’intervention était vraie, sincère et très bien présentée, continuez ainsi! »
– « Je trouve bien de parler du viol chez les hommes car je n’entendais parler du viol que chez les femmes ».
– « Cette intervention a été utile (…) mais je trouve que c’était trop axé sur le sport en général et pas assez sur le système scolaire ».
– » I think that the session is very good to educate and encourage students who has been a victim of harrassment or abuse. It also helps them open up to talk about their problems, which is very encouraging. »
20191219_102226

Laurent Le Meur (Professeur de sciences physiques)

« Le vendredi 20 décembre 2019, une cinquantaine d’élèves de seconde et de première ont assisté à l’intervention de Fabien pour l’association « Colosse aux pied d’argile ».

Il s’agissait de leur faire comprendre ce qui peut constituer une agression sexuelle, un viol ou encore une situation de harcèlement par la narration de cas réels éclairés par des définitions juridiques.

Organisée autour des réponses apportées par Fabien à une série de questions écrites par les élèves en début de séance, l’intervention a suscité l’attention soutenue de tous, avec quelques moments chargés d’émotion ou de gravité. Quelques élèves ont ensuite pu faire part de problèmes rencontrés dans leur passé, grâce à des entretiens personnels avec Fabien et des personnels du lycée.

Par sa construction originale, cette intervention atteint très bien son objectif de sensibilisation et de libération de la parole, avec ensuite, c’est le but de l’association, une aide apportée aux élèves qui feraient part d’une situation d’agression vécue. »

Logo ERASMUS + français_1

 

 

Soirée théâtre à Athéna financée par Erasmus+

QPL_HARCELEMENT.JPG_m.fidel

Mardi 10 décembre, une vingtaine d’élèves du lycée Benjamin Franklin a pu assister à une pièce de théâtre sur le harcèlement.

Grâce à Erasmus+, nous avons découvert le spectacle « Baisse les yeux » interprété par le Théâtre du Grain.

https://www.auray.fr/Culture-Loisirs/Centre-Culturel-Athena/Les-spectacles/Spectacles-passes/Baisse-les-yeux

Somos muchos los que trabajamos sobre esta temática del acoso, del bullying para luchar contra las injusticias. Las víctimas tienen que hablar , este espectáculo fue impactante basándose en testimonios de alumnos de colegios .

Después de la actuación, el público pudo intercambiar con los actores. Evocar el tema permite denunciar lo inaceptable .

 

le-spectacle-est-compose-d-une-succession-de-scenes_4280661

Nous aussi, les participants du projet « Théâtre franco espagnol sans frontières » , nous avons souhaité travailler sur ce sujet brulant . Certains textes que nous avons écrits évoquent également le harcèlement .

 

Nous présenterons notre travail:

 JEUDI 7 MAI 2020

AU CENTRE CULTUREL ATHENA (AURAY)