Te cuento mi Erasmus

Aquí os dejamos la experiencia de la primera movilidad en Murcia de seis de nuestras alumnas españolas y algunas fotos (PINCHA sobre el CARTEL si quieres verlas):

CARTEL

Miriam González

¿Teatro?, ¿Italianos?, ¿Erasmus?… tres experiencias nuevas que se me planteaban a
principio de curso…¿Y por qué no? Con esa pregunta decidí apuntarme y entré en el
proyecto, muy agradecida por la grandísima oportunidad que me habían dado.
Una semana más tarde fui becada por la FAO y dejé de ser parte del grupo que viajaba a
Francia y a Italia. A pesar de esta pequeña variación seguía sintiendo que la semana en
España sería una experiencia inolvidable, y así fue, llegó el momento que tanto
esperábamos, y con él los preparativos de última hora, las excursiones, la mezcla de
culturas…, el gran día, los nervios, las prisas y la odiosa sensación de despedida,de que se
acaba esa semana y, el momento en el que comprendes que has sido muy afortunada
conociendo a gente tan distinta y tan única y compartiendo con ellos experiencias tan
variadas. En el momento en el que solo te queda agradecer todo y cada uno de los
momentos vividos, gracias.


Lucía Ibáñez

Erasmus, una simple palabra. Cualquiera que la oiga piensa en viajar, idiomas, estudios, etc., pero es más que eso, es mucho más que eso. Detrás de la palabra Erasmus hay trabajo, esfuerzo e implicación. Para nosotros el Erasmus+ ha sido todo eso, pero también ha sido una experiencia, una experiencia inolvidable, una experiencia que ha hecho que tres grupos de personas, de tres países diferentes, con tres lenguas distintas, se conviertan en uno solo. Ha sido el fruto de tanto esfuerzo y tiempo invertido, de tanto trabajo y días de ensayo. Y desde mi experiencia os puedo asegurar que vale la pena. Ese es el significado de la palabra Erasmus para mí.


Jara Ortiz

La única palabra que que se me pasa por la cabeza al pensar en el proyecto Erasmus es FAMILIA. Tras mucho trabajo y esfuerzo previo llegó el primer encuentro en España. Todos estábamos ansiosos y nerviosos por conocer a nuestros correspondientes y al resto del grupo. Y por fin, tras muchos meses deseándolo y con muchas ganas, el gran día llegó. Desde el primer momento todos congeniamos y poco a poco nos convertimos en uno, en una gran familia. Fue una semana muy intensa y repleta de emociones en la que todos disfrutamos y nos ha dejado marcados para siempre. Ahora solo puedo a estar agradecida a todas las personas que han hecho este proyecto posible y nos han brindado esta gran oportunidad. Y por supuestos a nuestros compañeros y ahora amigos Franceses e Italianos porque sin ellos no hubiera sido igual. Pero lo mejor de todo es que esto no queda aquí, todavía nos queda mucho trabajo por hacer y muchas experiencias por vivir. Muchísimas gracias a todos y nos vemos próximamente en Italia!


Marta Izquierdo

Bueno, para mi ha sido una experiencia que no olvidaré jamás. He hecho cosas que ni yo creía que podía hacer, he conocido a mucha gente y me cae super bien mi correspondiente proveniente de Francia. Si tengo que decir la verdad, voy decir que en los días primeros de la semana tan intensa, creía que no se iba a realizar la obra, ya que había mucho trabajo por hacer en tan poco tiempo, pero lo pudimos sacar con nuestro esfuerzo gracias Laurent. Me emocione cuando se fueron de España, los italianos y franceses, porque antes no los conocía de nada y después de una semana, no sabía cuánto cariño te podría dar alguien, ahora si lo sé, y es más de lo que pensamos. ¡MUCHAS GRACIAS POR ESTA OPORTUNIDAD!.


Candela Contreras

Mi experiencia en el erasmus + no ha podido ser mejor, desde que empecé en este proyecto he aprendido muchísimas cosas que me apasionan. He conocido a mucha gente que nunca olvidaré y con la que he congeniado. Estoy deseando volverles a ver. No me puedo quejar de mi papel, ya que la obra me ilusionó desde un principio, me gustó mucho de lo que trataba y lo veía necesario al ser problemas de actualidad. Comunicarme con mis compañeros no fue fácil, pero al final logramos entrelazar lazos inexpugnables.

Me encantó participar en este proyecto y estoy deseando repetirlo en Italia y posteriormente en Francia.


Carmen López

Esfuerzo. He trabajado con esperanza e ilusión minutos, horas, días y meses.

Recompensa. Nuestro empeño tuvo su premio, la noche de la representación.

Aprender. A interpretar, declamar, confiar, expresar, y  salir a escena.

Saber. Que no somos iguales, ni diferentes, ni parecidos y hemos logrado convivir.

Mundo.Nuestro pequeño universo se ha ensanchado con la visión de otros mundos.

Unión. Hemos creado lazos entre nosotros, personas que estaban en el mismo sitio sin verse, personas que estaban en otros lugares y hemos encontrado.

Siempre. Ahora toca seguir creando, compartiendo y trabajando.

Publicités

La experiencia Murciana desde la perspectiva de dos profesoras.

« Un séjour dans lequel le terme « d’échange » prend tout son sens. Un échange avec les collèges des trois pays , et chacun leur tour ces pays vont pouvoir offrir une découverte de leur culture, et même en Europe , il y a des différences et c’est ce qui est riche et intéressant! 
Les collègues espagnoles ont mis la barre haute avec  un accueil  mitonné aux petits oignons! Laurent Cottel a su très vite faire en sorte que les élèves espagnols , italiens et français se mélangent et aillent les uns vers les autres. 
Expérience très enrichissante d’un point de vue culturel , par les visites sur place et par le travail théâtral le matin .
Les moyens financiers donnés à ce projet permettent aussi aux élèves de le finaliser  dans de très bonnes conditions. Comme tous les voyages, la découverte d’une autre façon de fonctionner  , d’un autre rythme est une ouverture indéniable.
Pour les élèves , ils vont avoir la chance de se suivre globalement sur deux ans, d’évoluer dans leur jeu théâtral , de partager avec les deux autres groupes d’élèves. Ils reçoivent tout cela en échange d’un travail et d’un investissement de leur part et là aussi c’est une leçon de vie.
En résumé une vraie chance pour tous les participants! Alors merci à Marlène d’avoir pris l’initiative de cela et de fournir tout ce travail , et à Annaluce et Mabel d’avoir suivi! »
Caroline Leroux (Professeure de mathématiques) 

 

 

« Erasmus + est une sacrée expérience…. Je suis professeure accompagnatrice dans ce projet et je me rends compte de la chance que nous (élèves et enseignants) avons de pouvoir participer à cette aventure. 
Le théâtre franco-espagnol sans frontière débute dans un certain entre-soi : nous sommes avec nos élèves, à travailler dans notre langue sur des textes que ces derniers créent. Nous les aidons, les conseillons, nous les voyons jouer petit à petit…
Mais tout devient réel et incroyable lors des mobilités. La première, à Murcia en Espagne, a été très enrichissante. Tous les élèves : français, espagnols et italiens se sont rencontrés avec beaucoup d’émotion, ont travaillé ensemble avec leurs différences et nous ont ému lors de leur première représentation.
Quel bonheur de voir trois nationalités réunies pour ne faire qu’un groupe d’adolescents avec une belle cohésion.
Ce fut réellement un joli moment pour nous, professeurs et pour les élèves qui ont eu beaucoup de difficultés pour faire leur au revoir. 
Le retour en France nous incite à poursuivre ce travail ensemble, non plus entre nous mais avec eux. Une ouverture d’esprit qui n’a été possible qu’avec cette expérience Erasmus +.
Merci! »
Claire Blangonet (Professeure de SES)

Séjour à Murcia

Le mardi 3 avril 2019 nous partons de la Bretagne vers Murcia avec une grande joie et excitation la ville nous a accueilli avec un temps magnifique et les familles nous on prise en charge direction l’aventure. Les espagnols et italiens ne furent que gentillesse, humour, sympathie et bonne humeur. Dès les premiers regards un lien fort nous a tous unis. Mais chaque jour qui passaient nous  rapprochaient de la représentation final et nous avons travaillé avec toujours plus de vigueur et de détermination, sous la tutelle de Laurent Cotelle le final se construisait peu à peu puis lors du jour J le stress et l’angoisse n’avaient pas leur place dans cette aventure c’était par la parfaite connaissance de nos répliques nos gestes et de nos placements que le lever de rideau eu lieu. Nous les 39 artistes de 3 pays différents, avons joué puis saluer et c’est sous les forts applaudissements des spectateurs que notre joie et notre fierté éclata. La fête dura jusqu’à tard dans la nuit tous ensemble unis dans la joie et la bonne humeur. Quand l’heure du départ sonna, l’émotion fut fort et quelques larmes ont coulé mais pas un seul adieu que des aurevoirs d’impatience car en octobre 2019 nous nous retrouverons, nous les 39 artistes de 3 pays différents ainsi que leurs professeurs et Laurent nous serons réunis à Frosinone pour de nouvelles histoires sous les lumières des projecteurs de la scène italienne

La mobilité en Espagne d’après un étudiant italien

20190417_15403220190417_183154.jpg

Mon expérience Erasmus+ à Murcia.

La première partie de notre projet vient, hélas, de terminer…

Du 3 au 10 avril, nous les participants italiens du projet Erasmus+ Théâtre franco-espagnol sans frontières, sommes allés à Murcia, en Espagne, où on a passé une semaine mémorable avec nos collègues français et espagnols.

Les coordinateurs espagnols ont organisé pour nous un programme riche d’activités et d’excursions à faire ensemble. Tout le monde s’est bien amusé et je suis sûr que cette semaine restera pour toujours dans nos coeurs.

On a beaucoup appris sur l’Espagne: la langue, la culture, la cuisine, les traditions et surtout l’affection et la gentillesse des gens.

Mais, ce qui est plus important, on a appris à travailler ensemble, à faire équipe dans un même projet.

SOMOS UNO, le motto de notre spectacle, ça veut dire qu’il n’y avait pas de différences entre nous, ni de langue, de nationalité, ou d’autre chose.

On a appris et on a utilisé la langue de l’émotion, de l’amour, de la jeunesse et du bonheur d’être ensemble.

SOMOS TODOS parce que malgré notre diversité et nos défauts, on a réussi à nous mêler et nous unir l’un avec l’autre, en réalisant tous ensemble un spectacle très beau.

Tout ça parce que SOMOS EL FUEGO et on a l’énergie et l’envie de travailler et de vivre ensemble.

SOMOS ITALIANOS, FRANCESES, ESPAÑOLES, mais surtout SOMOS HUMANOS.

 Voilà, c’est nous, les étudians éuropéens de notre projet Erasmus+!

Merci à tous les membres des différents team scolaires qui ont travaillé pour le projet, en nous donnant la possibilité de vivre cette magnifique expérience et merci à Laurent Cottel qui nous a appris en si peu de temps à transmettre nos émotions sur  scène.

Arlind Troka (Liceo Linguistico Maccari, classe IVB)

Formación financiada por Erasmus + para los docentes franceses

20190323_133354El 21 de marzo, tuvimos la oportunidad de trabajar con Tamara de la « Compagnie Peu Importe ». Tamara es boliviana, actriz, directora y…¡ muy profesional!

http://ciepeuimporte.free.fr/spip/spip.php

Así, un día entero, 15 miembros de la comunidad educativa de Benjamin Franklin, trabajamos sobre las aportaciones del teatro en nuestras aulas y al cotidiano con el alumnado.

Los objetivos de esta formación para los adultos fueron numerosos:

➢ Identifier les bénéfices liés à la pratique du théâtre dans le cadre scolaire en général et en classe de langue en particulier

➢ Connaitre la posture à adopter pour diriger une activité théâtre

➢ S’approprier une séquence de travail pour savoir monter un texte théâtral en classe et/ou pour une écriture collective

➢ Se familiariser avec le vocabulaire et les notions clés liées à la pratique du théâtre


Os dejamos descubrir los testimonios de algunos participantes:

« Une journée très intéressante, riche d’idées, d’activités, de réflexions, d’exemples concrets… Tamara, a partagé avec nous ses années d’expérience dans le domaine, une excellente initiative et proposition que d’intégrer le théâtre dans son enseignement quelle que soit la matière » 

Johanne Bouillot  ( Enseignante d’anglais) 


« Prendre le temps de réfléchir à sa pédagogie tout en la vivant de l’intérieur, comme un élève, au sein de son lycée, parmi ses collègues, avec une formatrice qualifiée et perspicace est une opportunité rare, rendue possible par le partenariat Erasmus. 

Trouver des lanceurs d’écriture théâtrale via le corps et sa mise en mouvement est un dispositif ingénieux, accessible et efficace dans le cadre de l’enseignement du Français, des langues vivantes mais dans bien d’autres matières. Voilà des pistes pour coopérer encore davantage. » 

Céline Schippers (Enseignante de lettres modernes) 


« Une journée de formation très riche, tant au niveau professionnel qu’au niveau humain. Pas toujours facile de se mettre en jeu avec des collègues et pourtant, ça marche !Tamara nous a montré comment créer une dynamique de groupe, comment établir un « collectif » à partir de tempéraments d’élèves bien différents, et comment faire accéder chacun à une place qu’il peut occuper pour faire avancer l’ensemble du groupe.

Elle m’a ainsi donné des outils précieux pour améliorer ma pédagogie, bien au delà de l’animation d’une session de théâtre avec les élèves. Sans compter qu’en nous incitant à « tricher », dans l’espace  théâtral, Tamara m’a rappelé l’importance de penser « hors du cadre », une source de créativité et de richesse relationnelle ! »  

Karen Laurent ( Enseignante documentaliste)


« Belle prestation de Tamara qui nous offre une formation passionnée, incluant de réelles et diverses mises en application possibles et qui plus est réutilisables dans des domaines différents. Le réinvestissement en cours de langue allemande a été réalisé dès la semaine suivant la formation, à la grande joie des élèves et … de la professeure !Merci encore pour ces beaux moments de convivialité ! » 

Catherine Millet (Enseignante d’allemand) 


« Ce que j’ai apprécié dans la formation, c’est Tamara elle même :  d’abord pour sa grande pédagogie / psychologie et sa capacité à créer la sécurité dans notre groupe.

Par ailleurs, ce qu’elle nous a transmis permet certes d’appréhender le théâtre avec des élèves, mais aussi la gestion de groupe tout simplement. Elle nous a apporté des pistes pour mieux gérer les jeunes, que ce soit sur scène ou en classe. « 

Anne Le Dantec (Enseignante d’histoire-géographie)